FAQ   Membres   Groupes   S’enregistrer   Messages privé   Profil   Dé/connexion 


Recherche rapide :
 

 Ecole Kakita, opus 2 (samedi 4 novembre 2017) Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Zorga 1er
Administrateur

Hors ligne

Localisation: Villefranche-sur-Saône

MessagePosté le: Sam 4 Nov - 22:47 (2017) Répondre en citantRevenir en haut

9h30 :
Briefing en costume, rappel des règles du jeu et de l'étiquette






avec de chouettes améliorations niveau costume !



Révision du Reishiki


Visiter le site web du posteur
Publicité




MessagePosté le: Sam 4 Nov - 22:47 (2017) Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Zorga 1er
Administrateur

Hors ligne

Localisation: Villefranche-sur-Saône

MessagePosté le: Mar 7 Nov - 20:58 (2017) Répondre en citantRevenir en haut

10h : Départ du jeu ("Heure d'Hantei")

Entrée dans le dojo, rappel des règles d'étiquette, ...
Puis cours de kiai.
Mais le Sensei reçoit un courrier, une affaire manifestement urgente. Il laisse là les élèves et les confie à Kakita Yuri, l'instructeur.

Ils sortent alors du dojo pour le kyujutsu.


Des élèves attentifs







L'instructeur a des méthodes peu orthodoxes



Exercices







On ne s'en lasse pas...





Passons aux choses sérieuses





L'instructeur part rédiger des courriers pour le sensei.
Le sensei revient, mais il est rappelé en urgence par Kakita Yuri.
Les élèves travaillent sur le kyujutsu (tir à l'arc), sur la création d'un reishiki personnel (chorégraphie d'étiquette pré-duel), et sur un exercice de frappe en un coup.



Visiter le site web du posteur
Zorga 1er
Administrateur

Hors ligne

Localisation: Villefranche-sur-Saône

MessagePosté le: Mer 15 Nov - 11:49 (2017) Répondre en citantRevenir en haut

12h : Heure d'Akodo

Les élèves ont tous été reçu pour un "cours particulier" avec le sensei.
Ce dernier a également été informé de la visite impromptue d'un invité, en l’occurrence, Kakita Gihei, le père de Kakita Umeko.

Retour à l'intérieur du dojo.
On passe au bassin faire des ablutions.

Cas concret : deux samouraïs arrivent en même temps au bassin. Qui laisse passer l'autre ?


Arrivée de Kakita Gihei.

Repas (vive le porc au caramel !).
La conversation s'engage autour des tensions récentes avec le clan du Lion, avec de multiples questionnements et hypothèses.
Le repas se termine par un verre de saké, offert par Kakita Tami.

Kakita Gihei offre un cadeau à Kakita Nori, en l'occurrence, un rouleau de parchemin reproduisant les pensées philosophiques d'un célèbre auteur du clan.
Le sensei refuse par deux fois avant d'accepter, conformément à l'étiquette.

Puis, Gihei et Nori se retirent pour discuter en privé.
Ou presque... (bande d'indiscrets !).

Une fois leur entretien terminé, le sensei propose que les élèves, et notamment Kakita Umeko fasse la démonstration de leurs travaux du matin.
Seule Umeko se déclare prête à présenter un reishiki personnel.

Le maître propose que Kakita Seigikuren fasse d'abord une démonstration du reishiki qu'il a lui-même enseigné pour donner une référence à ses élèves en la matière.

Seigikuren s'exécute, suivi d'Umeko.

Les autres élèves profitent de ne pas être au centre de l'attention pour s'offrir quelques instants de détente.





Puis les élèves font démonstration de leur travail sur une frappe parfaite.
Kakita Tami fait d'abord face à Yasuki Koin, garde de l'Eau et frappe kesa giri sous sa forme oura, contre garde de la Terre et frappe shomen sous sa forme omote.

Puis à Kakita Seigikuren, avec sa garde du Feu et sa frappe gyaku kesa giri sous sa forme omote.
Et enfin à Kakita Umeko, avec sa garde de l'Eau et sa frappe do giri sous sa forme oura.
Cette dernière s'avère être un partenaire particulièrement coriace, ce qui lui vaut les compliments de son sensei et la satisfaction de son père.
Visiter le site web du posteur
Zorga 1er
Administrateur

Hors ligne

Localisation: Villefranche-sur-Saône

MessagePosté le: Mer 15 Nov - 14:14 (2017) Répondre en citantRevenir en haut

14h : Heure de Doji

Après le départ de Kakita Gihei, Kakita Nori explique la cérémonie du thé à ses élèves.

Puis, il commence un cours d'héraldique.




Mais il est rapidement interrompu par l'arrivée d'un courrier, qui lui est remis par Kakita Yuri.
Pour faire face aux incursions des lions sur le territoire, les élèves doivent se rendre dans la forêt, afin de renforcer la surveillance déjà assurée par le déploiement des troupes.

Au lieu de poursuivre son cours d'histoire et d'héraldique, le sensei bascule sur un cours de médecine.
Ou plus précisément, d'herboristerie.




Il évoque les propriétés médicinales du plantain lancéolé (ヘラオオバコ), et en expose les différentes applications.



Puis il envoie ses élèves chercher cette plante dans la forêt...


Ces derniers commencent par piller le jardin personnel du sensei pour s'assurer de bien ramener du plantain... puis pénètrent dans le bois tout proche.






Au détour d'un chemin, les jeunes élèves de l'école aperçoivent deux Hohei (samouraïs soldats) arborant les couleurs du clan du Lion.
Kakita Umeko tente de leur demander diplomatiquement ce qu'ils font là.
L'échange est très bref. Le lancier regarde son compagnon et lui lance : "le chef a dit pas de témoins...".
Ils sortent alors leurs armes, sûrs d'eux, en s'exclamant "pas de témoins".

Le combat s'engage.
Kakita Seigikuren reçoit le premier coup. Il manque de perdre connaissance. Le naginata lui a laissé une profonde estafilade à la cuisse. Il recule et s'efforce de reprendre ses esprits (grâce à la dépense d'un point de Vide, il lui reste encore une Blessure avant de tomber hors de combat).
Il parviendra à blesser le sabreur avant de tomber sous les coups.

Kakita Tami est blessé de la même manière, mais parvient à poursuivre héroïquement le combat.

Yasuki Koin reçoit plusieurs coups, mais fonce sur le lancier, le poussant à la retraite.
Il finira par l'abattre, malgré la pluie de coups qu'il a encaissé. Cet exploit lui vaudra le surnom de Yasuki "Tetsu ba" (Yasuki "Barre de fer").

Kakita Umeko tombe finalement sous les coups du sabreur, après l'avoir également blessé.

Kakita Tami et Yasuki Koin font alors face au sabreur, alors qu'ils se savent à deux doigts de la mort.
Le sabreur prend la fuite. Il détale à une vitesse impressionnante. A croire que la peur donne des ailes !

Les "lions" ont perdu le combat qu'ils semblaient juger gagné d'avance...
Le lancier resté au sol a le temps de se trancher la gorge en répétant : "pas de témoins".
Kakita Tami et Yasuki Koin lui prennent ses armes, en espérant que cela permettra de confirmer son identité.
Tami se rend également compte que la chevelure léonine qu'il arborait n'est qu'une perruque !


Ils rassemblent ensuite leurs souvenirs de médecine, et soignent tant bien que mal leurs deux camarades tombés au combat.
Visiter le site web du posteur
Zorga 1er
Administrateur

Hors ligne

Localisation: Villefranche-sur-Saône

MessagePosté le: Mer 15 Nov - 21:22 (2017) Répondre en citantRevenir en haut

Retour au dojo.

Les élèves font leur rapport au sensei.
Ils en sont arrivés à la conclusion que les "lions" qu'ils ont affrontés n'en étaient pas (des lions en armure d'ashigaru, avec perruque, ...). Ils supposent qu'il ne s'agissait pas non plus de ronins (un ronin qui se donne la mort pour emporter les secrets de son employeur ? peu probable...).

L'instructeur se charge de donner de nouvelles consignes aux gardes de l'école et d'informer les différents correspondants des derniers rebondissements.
Le sensei soigne ses élèves.
D'autant que la blessure de Kakita Umeko vient de se réouvrir et que Yasuki Koin finit par s'effondrer une fois la tension retombée.

Une fois remis d'aplomb, les élèves célèbrent leur victoire en prenant un verre de saké. Ils lèvent leur verre et scandent le triple "banzaï" traditionnel.


16h : Heure de Shiba

Les élèves se répartissent les tâches entre la garde du dojo (les soldats ordinairement en faction ont été mobilisés pour aller sur les lieux du combat), et les préparatifs en vue de la cérémonie du thé.

Yasuki Koin se charge de l'ikebana (arrangement floral) et Kakita Seigikuren de la calligraphie. Les deux œuvres iront orner le pavillon de thé, selon la coutume.


"Tetsu-ba" le valeureux...


Kakita Tami monte la garde



La menace semble passée. Les gardes reviennent peu à peu et reprennent leur rôle.
Les élèves sont invités à se rassembler dans le pavillon d'attente.

Le sensei, qui a également fini de donner ses consignes, vient les chercher pour la cérémonie du thé.


Grâce au cours de cérémonie du thé qu'ils ont reçu, les élèves sont plus à l'aise.
En particulier Kakita Seigikuren qui fait un sans faute...








Le maître semble satisfait de ses élèves.




Les élèves quittent le pavillon de thé dans le calme.


Mais...



FIN DU GN !
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:17 (2017) Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf Warcraft
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by Dagonfield Génésis :: by nerevare